Dossier/ Genre et changement climatique : Renforcer le secteur pour égrener plus d’impact sur le développement

Article : Dossier/ Genre et changement climatique : Renforcer le secteur pour égrener plus d’impact sur le développement
Crédit:
6 août 2020

Dossier/ Genre et changement climatique : Renforcer le secteur pour égrener plus d’impact sur le développement

La Côte d’Ivoire s’est fixée pour objectif de devenir un pays émergent à l’horizon 2020. Mieux, elle s’est profondément engagée dans la conduite du processus devant la conduire au développement durable dans tous les secteurs d’activités économiques, politiques, sociaux et religieux. Loin d’être un slogan, le développement, tout en satisfaisant les besoins du moment sans compromettre ceux des générations futures, se veut harmonieux , équitable, égalitaire entre les hommes et femmes, les filles et les garçons , et repose principalement sur trois piliers : l’économie, l’environnement et le social.Le gouvernement actuel a placé les besoins et les aspirations des populations au centre des politiques et plans nationaux de développement, particulièrement ceux en lien avec les Objectifs de Développement Durable (ODD) qui au plan international recherchent la réduction des inégalités entre les hommes et les femmes. En témoigne, la Conférence mondiale des femmes à Pékin en 1995 dont l’un des objectifs a été consacré à la « femme et à l’environnement ».Cette thématique vise à terme au renforcement de la participation des femmes aux décisions relatives à l’environnement et à la prise en compte de leurs besoins, de leurs préoccupations et de leurs opinions dans les politiques de développement durable.Inclure le concept du genre dans le développement durable, c’est prendre en compte une juste situation des femmes et des hommes dans la détermination des politiques au travers de projets de développement appropriés et mis en œuvre. C’est, en un mot , offrir les mêmes chances , les mêmes opportunités, et les mêmes considérations sans distinction aucune pour un développement plus harmonieux et équitable.

la Directrice générale des Eaux et forêts et un de ses agents lors d’une opération de planting d’arbre, CP: Paterne Kraidi

La Stratégie Nationale Genre et Changement Climatique (SNGCC) pour rattraper les inégalités

La Côte d’Ivoire a ratifié depuis 2016, l’Accord de Paris, et a aussi entamé la mise en œuvre de ses Contributions Déterminées au niveau National (CDN) ou NDC en Anglais). Pourtant, au cœur de tous ces engagements, un fait simple à ne pas occulter est la prise en compte du Genre dans la question climatique, car le Changement Climatique est avant tout un phénomène humain. Elle renvoie à l’intégration d’égalité femmes-hommes dans l’ensemble des politiques environnementales, économiques, sociales et à la mise en œuvre de ses Contributions Déterminées au niveau National (CDN) ou NDC en Anglais).Pourtant, au cœur de tous ces engagements, un fait simple à ne pas occulter est la prise en compte du Genre dans la question climatique, car le Changement Climatique est avant tout un phénomène humain. Elle renvoie à l’intégration d’égalité femmes-hommes dans l’ensemble des politiques environnementales, économiques, sociales et à la participation équitable de l’ensemble des acteurs aux processus de décision, d’élaboration, de mise en œuvre et de suivi-évaluation des politiques. A cet effet, la Côte d’Ivoire bénéficie d’un appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) pour l’élaboration de la Stratégie Nationale Genre et Changements Climatiques (SNGCC). Cette SNGCC permettra d’intégrer le Genre dans toutes les actions de lutte contre les changements climatiques et servira d’outil de référence pour les politiques, programmes et projets en liens avec les changements climatiques. Cette SNGCC a été validée en décembre 2019, une requête est en cours en vue de la faire adopter en Conseil des Ministres.Elle est inscrite dans les actions du Plan National Adaptation financé par le Fonds Vert pour le Climat (PNA-GFC) développé par le PNUD en collaboration avec le Programme National Changement Climatique (PNCC). Cet appui servira à la mise en œuvre du projet de « Renforcement de l’intégration de l’adaptation au changement climatique dans la planification du développement en Côte d’Ivoire ». Une Plateforme Nationale Genre et Changements Climatiques (PNGCC) regroupant les acteurs nationaux œuvrant dans le genre est en train d’éclore.

des fours améliorés pour réduire la pression sur les forêts

La Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) a défini le genre dans la décision ‘’ Question de genre et changements climatiques ‘’ adoptée à la COP 22 (Maroc 2016) le 1er novembre 2016 sur recommandation de l’Organe subsidiaire de mise en œuvre de la Convention climat à sa 48ème session.La SNGCC entend favoriser l’égalité de genre et la participation équilibrée des hommes et des femmes en s’appuyant sur les dispositions d’instruments internationaux et la participation équilibrée des hommes et des femmes. En exemple, la Convention sur l’élimination de toutes les formes de Discrimination à l’égard des Femmes, la Déclaration et le Programme d’action de Beijing, le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et le programme de travail biennal de Lima…Sur cette base, la SNGCC entend insister sur : les activités de formation et de sensibilisation, le renforcement des capacités, le suivi-évaluation et la production des données fiables pour évaluer les progrès réalisés afin d’intégrer une perspective de genre dans les processus de planification , de développement et de mise en œuvre des politiques , plans, programmes et projets en lien avec les changements climatiques etc.L’Etat reconnait l’intérêt qu’offre la participation des femmes issues des différentes communautés aux initiatives menées à tous les niveaux en matière de climat.

les femmes de la région d’Adzopé autour du ministre de l’environnement, CP: Paterne Kraidi

La dimension genre pour le développement durable

« Une approche de développement qui vise à réduire les inégalités sociales, économiques, politiques et culturelles entre les femmes, entre les filles, les garçons. Elle révèle les injustices, les discriminations qui sont tolérées, voire encouragées, dans divers contextes sociaux, le plus souvent à l’encontre des femmes. Il s’agit en d’autres termes des chances, des opportunités, des droits et devoirs qu’on accorde à tout individu (homme et femme) au sein d’une société. Une politique qui intègre la notion de genre est une politique qui analyse de manière comparative la situation des femmes et des hommes, identifie les sources d’’inégalité entre les sexes et vise à les réduire. Le genre se définit également comme l’ensemble des règles implicites et explicites qui régissent les relations homme femme en leur attribuant des valeurs, des responsabilités et des obligations distinctes ». Définition du genre selon le document de la politique nationale sur l’égalité des chances, l’équité et le genre (avril 2009).

Partagez

Commentaires