La Cop 23 intéresse les étudiants ivoiriens

Sharing is caring!

 

 

Les étudiants du revila lors d’une opération ville propre
Crédit photo: Revila avec son aimable autorisation

C’est bientôt la Cop 23 qui se tiendra du 06 au 17 Novembre 2017 à Bonn, à l’ouest de l’Allemagne. Cette capitale de la République fédérale d’Allemagne de 1949 à 1990 accueillera plusieurs pays dont la Côte d’Ivoire. Les enjeux de la participation de la terre d’Eburnie étaient au centre d’une conférence le samedi 06 octobre 2017  à Blockauss dans la commune de Cocody (Abidjan). Elle a été organisée par des étudiants, sous la houlette de leur Réseau le Revila (Réseau estudiantin pour la valorisation de l’intellect et du leadership africain).

La journée environnementale de l’étudiant, une initiative menée par le Revila s’illustre à point nommé en cette période de grands défis environnementaux. Notamment le réchauffement et les variabilités climatiques.

La Côte d’Ivoire située dans la zone intertropicale subit lourdement ces perturbations. L’expert Gustave Aboua, directeur général de l’environnement  a défini l’importance pour la Côte d’Ivoire de prendre part à la COP 23. Il s’est appuyé sur des projections et des films relatant les causes majeures du réchauffement de la planète.

A cette 23ème Conférence des parties (Cop 23), la Côte d’Ivoire ira défendre sa stratégie bas carbone et ses efforts en termes de développement durable. Aujourd’hui le ministère de la ministre de salubrité, de l’environnement et du développement durable piloté par Anne Ouloto s’attèle à redonner de l’espoir. Le premier samedi du mois est destiné à un embelissement où chaque citoyen est impliqué. Plusieurs actions concourent à redorer la capitale économique, destruction des commerces obstruant les trottoirs, ramassage des ordures ménagères etc. Les tas d’immondices sont encore lésion. L’air est toujours pollué. L’incivisme des citoyens qui négligent la propreté. Les sachets en plastique quoique interdits déambulent toujours. Beaucoup reste à faire.

La stratégie bas carbone, on en parle

Selon Wikipédia, la « Stratégie nationale bas carbone » (SNBC) ou « Stratégie nationale de développement à faible intensité de carbone »1, publiée en novembre 2015  vise la transition énergétique vers une économie et une société « décarbonée », c’est-à-dire ne faisant plus appel aux énergies fossiles, de manière à réduire ou supprimer la contribution d’un Etat au dérèglement climatique (contribution qui passe notamment par l’émission de gaz à effet de serre à partir des combustibles fossiles, et la dégradation des puits de carbone). Elle doit permettre aux pays  d’honorer leurs  engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) aux horizons 2030 et 2050.

Cop 23 à Bonn

La Conférence de Bonn de 2017 sur le climat est une conférence sur le réchauffement climatique.  Elle est la 23e des conférences annuelles de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques.

La COP23, organisée par les îles Fidji, mais tenue à Bonn pour des raisons logistiques, devrait se dérouler non loin du campus des Nations unies et du parc Rheinaue.

Sharing is caring!

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *